Appel à la prudence aux États-Unis

Un chercheur de la Drexel University spécialisé en informatique médicale, Scot Silverstein, M.D., avance dans un article journalistique publié le 18 février 2013 que la communauté médicale doit être consciente que le recours aux DMÉ peut parfois déboucher sur des erreurs, dont certaines pourraient être graves. En faisant référence à un incident qui s’est produit récemment au Rhode Island (un DMÉ a produit des prescriptions incorrectes pour des milliers de patients), Silverstein avance que les DMÉ et d’autres outils du genre devraient être testés sous la supervision des gouvernements, comme d’autres logiciels ou appareils clés le sont. Il ne s’agit pas, selon le spécialiste, de nier le potentiel des DMÉ, mais simplement de reconnaître que leurs impacts négatifs ne sont pas tous connus.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :