DMÉ : Comment assurer que les infirmières montent à bord

Les infirmières travaillant en première ligne gagnent évidemment à alimenter les dossiers médicaux électroniques (DMÉ) des patients et à les consulter. L’attitude de ces professionnelles peut aussi favoriser l’implantation des DMÉ dans les établissements de santé ou lui nuire. Pourtant, on sait relativement peu de choses, sur le plan scientifique, de la perception que les infirmières ont des DMÉ, de leur intention de les adopter ou de la manière dont elles les utilisent.

Ce qu’on sait des recherches passées, c’est que, globalement : les infirmières auraient une attitude positive eu égard aux DMÉ et qu’elles croiraient que leur utilisation contribue à l’amélioration de la qualité des soins; les jeunes infirmières auraient une perception plus favorable des DMÉ que leurs aînées; et les infirmières familiarisées avec les technologies de l’information auraient une meilleure attitude envers les dossiers médicaux électroniques que celles qui connaissent moins bien l’informatique. Moody et ses collègues ont en outre trouvé que 50 % des infirmières ont déjà rencontré un bogue majeur au moment de saisir des données dans un DMÉ et que cet événement est susceptible d’influer négativement sur leur perception de cet instrument.

Geneviève Leblanc, Marie-Pierre Gagnon et Duncan Sanderson ont récemment cherché à pousser plus loin et valider les connaissances ci-dessus. Cette équipe a créé et distribué un questionnaire visant à prédire si les infirmières de Québec — des infirmières travaillant dans un groupe de médecins de famille (GMF), une clinique en réseau ou un centre communautaire — utiliseraient le futur Dossier de santé du Québec (DSQ). Au total, 102 personnes ont participé à cette enquête.

Quatre choses ressortent principalement de cette étude :

  1. les infirmières de Québec ont globalement l’intention d’utiliser les dossiers médicaux électroniques lorsqu’elles y auront accès;
  2. plus une infirmière est convaincue que les DMÉ affecteront positivement la qualité des soins offerts aux patients, plus elle a l’intention d’utiliser cet outil lorsqu’il sera mis à sa disposition;
  3. le deuxième facteur qui affecte le plus l’intention des infirmières d’utiliser ou non un DMÉ est le niveau de contrôle qu’elles pensent avoir sur cette technologie (celles qui croient qu’elles seront capables de l’utiliser adéquatement ont davantage l’intention d’en faire usage);
  4. l’âge et le niveau d’expérience informatique d’une infirmière n’affectent pas son intention d’utiliser ou non les DMÉ.

Les résultats précédents montrent que les responsables d’établissements de santé, par exemple les médecins à la tête de cliniques, pourront augmenter la probabilité de réussir leur projet d’implantation d’un DMÉ en travaillant à renforcer l’intention des infirmières d’utiliser ce dernier. Et il paraît possible de renforcer cette intention en convainquant les infirmières que les dossiers médicaux électroniques rapportent aux patients et qu’elles seront capables d’utiliser facilement ce nouvel instrument.

Pour obtenir plus de détails sur cette recherche, consultez :

Leblanc, Geneviève, Marie-Pierre Gagnon et Duncan Sanderson (2012), « Determinants of Primary Care Nurses’ Intention to Adopt an Electronic Health Record in Their Clinical Practice », Computers, Informatics, Nursing, volume 30, numéro 9, p. 496-502.

La diffusion de ces résultats de recherche est rendue possible par une subvention octroyée par les Instituts de recherche en santé du Canada (FQRSC) à l’équipe responsable du projet de transfert de connaissances Using Research Results to Improve the Implementation of the Electronic Health Record in Primary Care. Marie-Pierre Gagnon, professeure agrégée à la Faculté des sciences infirmières de l’Université Laval, représente cette équipe.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :